Éliane COUVAL
Maître enseignante Reiki

Bon ou mauvais parent ?


1 commentaire

Quittez un instant l'égo qualifiant de bon ou de mauvais le parent, et installez l'idée d'un parent accompli ou de parent non accompli faisant intervenir une loi cosmique, celle qui ne juge pas, celle qui permet à la relation d'exister dans le 1+1 =3. Là où il une part de soi restreint son désir j'ai bien dit le désir et non le besoin au bénéfice de la relation.

Dans ce cadre-là un parent n'est plus là pour éduquer mais il est là pour observer, encadrer, protéger, soutenir, permettre à l'enfant de faire émerger le chef d'oeuvre qu'il porte en lui.

Pont vers l'enfant intérieur

Entre l'enfant que vous étiez et l'adulte que vous êtes devenus, la distance est-elle floue ? Ou au contraire vous rencontrez souvent votre enfant intérieur en ressentant son énergie, ses émotions ?  Parfois le décalage est si important que vous pouvez revivre sans cesse des mémoires du passé en les assimilant à votre réalité alors qu'il s'agit d'une mémoire qui se rejoue jusqu'à ce que vous en preniez conscience et cherchiez à la nettoyer. 

Parfois encore l'adulte considère qu'un événement "banal" du passé ne peut influer son présent pensant qu'il n'a plus d'impact sur lui alors que l'enfant intérieur lui l'a ressenti comme de la maltraitance. Ce sont des parts blessées qui doivent être réintégrées une à une au centre de l'unité du Soi pour avancer sereinement dans sa vie.

Un parent accompli

Un adulte qui choisit de rencontrer ses parts afin de les apaiser, les consoler est un parent intérieur accompli en ce sens qu'il va être à même de sentir concrètement dans son coeur qu'il est touché par cet enfant en ressentant ce qu'il a pu ressentir dans son monde à lui

Du côté de l'enfant

Chez l'enfant l'égo se met en place très tôt d'autant si l'environnement le met en exergue. C'est pourquoi je vous invite à observer  plus souvent l'enfant cela lui laissera la liberté d'être et permettra d'ouvrir un espace entre lui et vous dans lequel le véritable lien pourra s'établir.

Par ailleurs, cela contribuera à développer sa créativité, sa liberté intérieure, son estime et sa confiance et ainsi l'enfant se servira de l'égo en grandissant pour analyser plutôt que juger.

Créer du lien c'est rejoindre votre enfant au coeur du coeur du coeur à la rencontre de son innocence, là où le jugement n'existe pas, ni la culpabilité, ni la peur associée.

Parfois l'adulte porte "un handicap" au niveau du lien lorsque pour une raison ou une autre son cerveau immature lorsqu'il était bébé s'est senti isolé, ou ça n'a pas connecté avec la figure d'attachement et cela même s'il était entouré. 

A l'âge adulte cela va influencer son comportement relationnel qui peut s'en trouver affecté ; par exemple il va se positionner vis-à-vis d'autrui dans une attente insatisfaite cela sera visible généralement au niveau du couple, comme s'il cherchait la reconnaissance mais pour autant ce besoin ne pourra être satisfait car il n'est autre que celui de l'enfant en lui.

Le "reparentage" dans le cadre d'un accompagnement est alors nécessaire afin de prendre confiance en soi et modifier son mode relationnel.


Lire les commentaires (1)

Articles similaires


1 Commentaires

Ne sera pas publié

Envoyé !

Auteur de l'article
Éliane COUVAL
28 DECEMBER 2022 à 20:13

Et vous ? Comment vivez-vous vos relations ?

Derniers articles

TDAH ou Tout est Dans l'Art d'Harmoniser

28 Jan 2024

Le Reiki est un chemin de conscience vers le corps

22 Nov 2023

Le top 5 de l'écologie du système familial

30 Oct 2023

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.